Après avoir parcouru les allées du Jardin des Plantes et les réserves de la Graineterie du Musée d’Histoire Naturelle de Paris, c’est au Saint James Club qu’Andy a posé pelles et bêches.

Saisi par ce jardin unique, caché en plein de cœur de la capitale, il laisse enfin libre court à sa première passion, le jardinage, longtemps concurrencée par ses talents de styliste et maquettiste dans la bijouterie et haute joaillerie.

Andy est un véritable amoureux de toutes les plantes, même les mauvaises herbes trouvent grâce à ses yeux.

C’est le rapport à la nature et particulièrement le contraste entre la dureté du travail de la terre et la délicatesse des plantations qui le fascine et le porte au quotidien.

« Tout ce que peut apporter la nature, c’est la moitié du travail de réalisé, le reste n’est qu’affaire d’embellissement » aime-t-il expliquer.

Mais un jardin est bien plus qu’une affaire d’esthétique, et Andy a de nombreux projets pour faire de notre jardin une pièce maîtresse de l’expérience Saint James Club.

En association avec notre jeune Chef Adrien Brunet et le Chef pâtissier, il imagine déjà planter de nouvelles variétés de fleurs et plantes anciennes, de baies et petits fruits, que vous retrouverez dans votre assiette au restaurant.

Les déchets végétaux de nos toqués sont utilisés comme engrais naturel pour faire vivre durablement et sainement notre potager, où prospèrent déjà verveine, sauge, thym, cassis, mélisse, ciboulette, estragon, sarriette, isope anisée ou menthe marocaine.

Et en attendant qu’à l’été murissent les fraises et autres gourmandises qu’il a imaginées, vous pourrez déjà déguster notre production de verveine, confortablement installé au bar-bibliothèque.